Traitement Laser par PKR

Centre Ophtalmologique Agora

Traitement Laser par PKR

La technique Laser de base

Les traitements laser de surface : PKR, LASEK et épiLASIK

La Photo Kératectomie Réfractive (PKR) est la technique laser la plus ancienne pour traiter les troubles réfractifs. Elle est moins fréquemment utilisée de nos jours du fait de la lente récupération visuelle et de l’inconfort post opératoires mais sa sûreté et son efficacité en font une technique incontournable pour les faibles corrections.

 – Ces trois techniques sont basées sur le même principe :

L’action du laser se fait sur la surface de la cornée après avoir ôté l’épithélium (qui est la couche la plus superficielle).

stellenanzeige_links
Plate forme Alcon laser excimer Wave Light EX 500

L’anesthésie se fait par instillation d’un collyre anesthésique. L’intervention est indolore.

o  La PKR : l’épithélium est retiré manuellement avec l’aide d’alcool dilué

o  Le LASEK : l’épithélium est repoussé après application d’alcool puis réappliqué sur la cornée

o  L’EpiLASIK : l’épithélium est séparé mécaniquement du reste de la cornée à l’aide d’un microkératome puis repositionné sur la cornée comme dans un LASIK.

– La PKR est la première technique laser (fin des années 80) à avoir été utilisée pour corriger les troubles visuels.

Les deux autres sont des variantes apparues secondairement pour tenter d’améliorer les douleurs post-opératoires et la rapidité de récupération. Elles sont de plus en plus abandonnée car les résultats n’ont pas été validés et que leur déroulement est plus complexe que la simple PKR.

– Les trois avantages de la PKR :

  1. Simplicité
  2. Absence de risque lié à la découpe du volet cornéen
  3. Une photo-ablation superficielle permettant de préserver l’épaisseur et la solidité de la cornée.

– Les inconvénients sont :

  1. Les suites plus longues
  2. Une douleur post opératoire qui peut persister pendant 48 à 96 heures après l’intervention
  3. Une récupération visuelle n’intervenant que très rarement avant le quatrième jour. La vision ne dévient confortable qu’après 1 semaine environ.

Cela peut être gênant pour les patients actifs.

Cette technique n’est indiquée que pour les corrections faibles à moyenne principalement chez les myopes.

Le Lasik est donc préférable pour le confort du patient (gène de quelques heures, récupération en moins de 12 heures) et pour les fortes corrections.

Laser Excimer Wave Light EX 500, Institut Bordelais de la Vision

 

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?   Contactez-nous

Votre cabinet ophtalmo expert
Bassin d'Arcachon & Bordeaux

- Centre Ophtalmologique Agora -