Traitement laser par LASIK

Centre Ophtalmologique Agora

Traitement laser par LASIK

L'opération Laser de référence

La technique du LASIK est la plus populaire actuellement pour corriger les troubles de la vision (myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie).

LASIK est l’abréviation de « Laser Assisted In situ Keratomileusis ».

Elle représente aujourd’hui la technique la plus souvent pratiquée en chirurgie réfractive par laser (près de 80% des chirurgies par laser).

 

Le principe : 

Cette technique se décompose en quatre étapes :

1. La découpe d’un volet cornéen superficiel ( épaisseur entre 90 et 120µm)

2. On soulève le volet cornéen pour exposer le stroma cornéen

3. Traitement par laser Excimer du défaut de vision : myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie.

4. Repositionnement du volet cornéen par dessus la zone traitée

 

Les avantages du LASIK par rapport aux autres techniques laser sont : 

La récupération visuelle et la cicatrisation en quelques heures.

Les examens préopératoires détermineront les possibilités et surtout les éventuelles contre-indications de telle ou telle technique (cornées fines et/ou asymétriques, kératocône).

Les résultats visuels à moyen et long terme (après deux mois) sont identiques entre LASIK et techniques de surface (PKR, LASEK, épiLASIK) mais le LASIK permet en général de traiter des corrections plus importantes.

Il existe deux façons de découper une lamelle de cornée (volet cornéen) :

– Mécanique avec un appareil automatisé : avec un microkératome comme sur le schéma plus haut.

– Laser femtoseconde = technique 100 % laser

Elle est plus récente, plus précise (on peut régler le diamètre, le positionnement et l’épaisseur du capot) et plus sécurisante (on évite tous les problèmes mécaniques) avec un risque presque nul d’incidents de découpe du volet cornéen.

tir laser (1)
LASIK femtoseconde 100% laser

Déroulement de l’intervention de la technique 100% laser :

La technique “tout laser” ou “100 % laser” ou “femtoLASIK” devient la référence actuelle de part sa grande précision, sa sûreté et sa polyvalence (utilisable pour les greffes de cornée).  C’est la technique utilisée en routine par le Dr Antoine COUPIN.

Dans les deux cas :

L’opération est rapide et indolore :

Moins de vingt minutes pour les deux yeux pour un LASIK à découpe mécanique et moins de trente minutes pour un LASIK à découpe laser. Dans ces deux techniques, les deux yeux sont opérés en même temps sous anesthésie locale avec de simples gouttes.

Après l’intervention

L’œil gène, pique et larmoie pendant quelques heures. Dès le lendemain, la vision est correcte voire bonne. La récupération complète peut prendre plusieurs jours surtout dans les traitements d’hypermétropie et de presbytie.

Si, à l’issue de la période normale de cicatrisation (3 mois), le résultat visuel n’est pas complet, principalement dans les cas de forts défauts visuels, il sera possible de réintervenir pour corriger le défaut visuel résiduel (taux de retouche inférieur à 10% tous cas confondus, et bien moins pour les amétropies standard).

Les effets secondaires

Ils sont principalement marqués par une sécheresse oculaire plus ou moins importante (surtout chez la femme après 50 ans). Mais elle n’est généralement gênante que les premiers mois. Par ailleurs, de possibles halos nocturnes (surtout dans les fortes myopies avec des patients à larges pupilles) peuvent être à déplorer mais eux aussi sont régressifs en 1 à 4 mois. La prescription de larmes artificielles permet de diminuer l’inconfort occasionné.

Laser personnalisé dit  « custom », guidé par l’aberrométrie ou la topographie : Topolyzer_Serie03_08 LowRes

Ce traitement personnalisé est un mode de délivrance du faisceau laser qui permet de traiter plus spécifiquement les patients ayant une cornée atypique (comme un astigmatismes asymétriques ou irrégulier). Cela est aussi utile lorsqu’il existe des troubles pré-opératoires de la qualité de vision (halos et éblouissements) ou pour rattraper un traitement décentré.

Risques des traitements lasers :

Il est indispensable de préciser que comme dans toute chirurgie, il existe des risques. L’évolution technologique des lasers et l’expérience des chirurgiens ont cependant permis d’en diminuer considérablement la fréquence. Ainsi, la prévalence d’une atteinte significative de la vision est d’environ 1 cas sur 1000. Le risque de perte de l’œil est proche de zéro, seulement quelques cas ont été décrits dans la littérature mondiale sur plusieurs millions de patients traités.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?   Contactez-nous

Votre cabinet ophtalmo expert
Bassin d'Arcachon & Bordeaux

- Centre Ophtalmologique Agora -